5 conseils pour rendre vos apprenants autonomes

5 conseils pour rendre vos apprenants autonomes

 

Pour que leur formation aient un sens pour eux, les apprenants d’une langue étrangère doivent apprendre à devenir plus autonomes et auteurs de leur apprentissage. Cela ne signifie pas forcement qu’ils doivent apprendre à travailler seuls car l’enseignants se doit d’être là pour les guider. Cela signifie qu’ils doivent comprendre pourquoi ils apprennent une langue et apprendre à définir et à évaluer leurs objectifs. Voici 5 conseils pour rendre vos apprenants plus autonomes au moment d’apprendre une langue étrangère.

Favoriser un environnement d’enseignement/apprentissage positif

C’est le premier changement à effectuer pour rendre un apprenant plus autonome. En effet, celui-ci ne se décidera à apprendre par lui-même que s’il se sent en confiance pendant le cours. Cela passe donc par la valorisation de l’apprenant dans son apprentissage, pour qu’il prenne plus de plaisir à apprendre les langues. C’est cela-même qui le poussera à en faire plus de son côté. Il est donc important de favoriser le dialogue en classe, afin que l’apprenant sente que sa participation au cours à son importance, et qu’il n’est pas seulement là pour apprendre une grammaire.

Les encourager à se fixer des objectifs, et à s’auto-évaluer

Lorsque l’apprenant aura compris que l’examen n’est pas le but de l’apprentissage d’une langue, il sera capable de se fixer ses propres objectifs. Cela peut être d’être capable de communiquer avec d’autres personnes pendant son prochain voyage, ou bien de pouvoir lire son livre préféré dans sa version originale. Chacun aura ses raisons. L’enseignant est là pour aider les apprenants à réaliser ces objectifs, en leur montrant les chemins possibles pour y arriver. Ces objectifs seront perçus comment une responsabilité pour les apprenants. S’ils sentent que l’enseignant croit en leur progrès, ils seront d’autant plus motivés à apprendre la langue, même si cela passe par un travail personnel plus poussé.

Favoriser le travail en groupe

Laisser les apprenants travailler en groupe pendant les cours de langue les aidera à devenir plus autonomes. En effet, ils auront besoin de communiquer entre eux pour résoudre un problème, ils devront s’écouter et argumenter tout en respectant les avis contraires aux leurs. Ils apprendront ainsi à se questionner, et à trouver des solutions pour atteindre un objectif commun, sans que l’enseignant ait besoin d’intervenir.

Favoriser le travail en groupe

Ces travaux en groupe peuvent se faire en présentiel, mais aussi en dehors des heures de cours, s’ils sont donnés avec un certain temps d’avance. Les apprenants découvrent de cette manière comment travailler les langues depuis chez eux, en développant leurs propres techniques d’apprentissage.

Présenter aux apprenants des jeux et applications d’apprentissage des langues

Il serait dommage de ne pas tirer partie de l’ère du digital, dont les apprenants sont les principaux acteurs aujourd’hui. Si les plus jeunes n’ont pas forcément accès à un téléphone portable, peu sont ceux à qui les parents refusent la tablette ou l’ordinateur pour quelques heures pas semaine. Si les appareils numériques les attirent plus que les cahiers, pourquoi ne pas présenter aux apprenants des applications et sites internet qui, sous forme de jeux ou de défis, les feront travailler une langue étrangère ? Ils prendront de cette manière l’initiative de travailler la langue, se rendront plus facilement compte de leurs progrès et chercheront peut-être eux-mêmes d’autres ressources pour varier et continuer à avancer.

Leur faire préparer leurs examens en autonomie avec GlobalExam

Chez GlobalExam, nous proposons des entraînements spécifiques pour 17 examens de langue (TOEIC, TOEFL, IELTS, TCF, DELF, etc.). Si vous préparez vos apprenants à l’un de ces examens, il peut être très intéressant pour eux de le travailler aussi en autonomie, afin qu’ils se sentent plus concernés et auteurs de leurs progrès. Avec GlobalExam, l’apprenant pourra travailler l’examen dans des conditions réelles, grâce à des examens blancs chronométrés et des exercices types. Nous proposons aussi une correction détaillée de chaque exercice, pour que la personne puisse revenir sur ses erreurs et comprendre pourquoi elle à échoué sur certains points. Ce travail personnel et en autonomie est très important pour l’apprenant, afin qu’il travaille l’examen pour ce qu’il pourra lui apporter ensuite, et non pour la simple note qu’on lui demande d’obtenir.

Demander une démo

Article rédigé par Les rédacteurs GlobalExam

Experts de la formation linguistique, formateurs et enseignants, notre équipe de rédacteurs partage avec vous notre passion ! Vous avez aussi des questions, conseils ou messages ?
Dites-nous tout !

Envie d’en savoir plus ?

Demander une démo