<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id={your-pixel-id-goes-here}&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Demander une démo

Curation de contenus : 5 questions à se poser en amont

Les questions à se poser concernant la curation de contenu

 

Dans cet article, nous étudierons ce qu’est la curation et quelles sont les principales questions à se poser avant de l’intégrer dans sa stratégie d’apprentissage.

Vous en saurez plus sur :

Donc si vous souhaitez améliorer l’engagement de vos apprenants en ne leur présentant que les meilleurs contenus sélectionnés autour d’une thématique donnée, vous serez comblés !

 

La curation c’est quoi et pour quoi ?

La curation de contenus dans le monde de la formation professionnelle

Tout le monde n’est pas familier avec le terme curation ! Ici, on ne parlera pas du fait de curer une maladie mais plutôt de sélectionner soigneusement des contenus de formation pertinents. On peut l’opposer, à tort, à la création de contenus puisque la curation de contenus vise à sélectionner, agencer et rassembler des contenus de sources différentes puis de les rendre disponibles à une audience.

Dans une stratégie d’apprentissage, il s’agit en réalité de trouver des ressources pédagogiques sous de multiples formats (vidéos, jeux, quiz, articles…) puis de les structurer  afin qu’ils permettent à des apprenants de développer des compétences.

En vérité, la curation de contenus est tout à fait complémentaire à la création de contenus, notamment lorsque l’on parle de formations. En effet, la création va pouvoir combler des besoins que la curation ne peut pas couvrir tandis que la curation va permettre d’avoir accès rapidement et efficacement à du contenu de qualité (Faire de la curation ou créer du contenu ?).

 

Les 2 principaux bénéfices de la curation

Pour ceux qui optent pour des outils de curation de contenus, il y a deux bénéfices assez évidents :

  1. L’engagement des apprenants est maximisé puisqu’il s’agit de sélectionner et de leur mettre à disposition uniquement les meilleurs contenus. De plus, les apprenants obtiennent un gain de temps à ne pas chercher du contenu par eux-mêmes.
  2. Dans le monde des Ressources Humaines, la plupart des éditeurs de contenus vendent l’accès à un catalogue complet, quand bien même seulement une partie de ce contenu vous serez utile. Avec la curation, l’objectif est d’uniquement prendre le meilleur de chaque éditeur de contenus. C’est un peu comme si on composait avec les forces de chaque fournisseur de contenus, tout en réduisant les budgets alloués à la formation.

Motivé pour faire de la curation ? Voyons d’abord cinq questions à se poser avant de se lancer !

 

Quelle langue choisir pour son contenu de formation ?

La première question est liée à la langue de la formation. Cette formation doit-elle être disponible dans une seule langue ou dans plusieurs langues ? Si la formation doit être multilingue, il faut le prendre en considération très tôt dans le projet puisque cela va fortement impacter la recherche de contenus.

En effet, il n’est pas garanti que vous trouviez les contenus qui répondent à vos attentes  en anglais et en français. C’est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit de contenus gratuits car tous les contenus ne sont pas systématiquement traduits. De plus, il faut aussi anticiper que certains contenus seront plus difficiles à trouver dans certaines langues.. La difficulté est plus grande lorsqu’il s’agit d’une thématique spécifique. 

Certains éditeurs de contenus de formation proposent la traduction de leurs contenus, mais là encore, cela peut engendrer un surcoût qu’il est nécessaire d’anticiper.

Solutions en ligne : est-ce vraiment efficace pour progresser en langues ?

Quels formats privilégier pour ses contenus de formation professionnelle ?

Une fois que vous avez défini la langue (ou les langues) de votre projet, vous pouvez commencer à réfléchir au format des contenus. Ne sautez pas directement sur YouTube et autres TED Talks, il existe d’autres possibilités tout aussi intéressantes, et parfois plus qualitatives, d’un point de vue pédagogique !

Pour cela, définir les objectifs d’apprentissage est une étape clé et inhérente à tout projet d’ingénierie pédagogique. Pour cela, l’utilisation de la taxonomie de Bloom semble être l’approche la plus cohérente.

Source : Taxomonie de Bloom

La taxonomie de Bloom qui permet de définir des objectifs d’apprentissage en fonction de plusieurs niveaux d’attentes.

 

Une fois vos objectifs définis, vous aurez une idée plus claire du format de contenu vers lequel vous tournez. Si l’on attend des apprenants après la formation de simplement comprendre ou d’expliquer, alors un article ou une vidéo pourrait être clairement adapté.
En revanche, si l’on attend d’eux de pouvoir appliquer ou utiliser certains outils, il est probable que des jeux ou des infographies seront plus adaptés. 

 

Combien de temps doit durer votre formation ?

Une autre question qui est fortement liée à ces objectifs d’apprentissage c’est bien évidemment la durée de la formation. Plus les objectifs d’apprentissage seront ambitieux, plus la formation risque d’être longue. La durée de la formation dépendra du niveau de détails et des attendus après la formation.

La durée de la formation décidée permettra d’orienter la recherche de contenus vers des contenus très courts si l’on souhaite simplement acculturer les apprenants.

En revanche, si on attend d’eux de pouvoir appliquer ce qu’ils ont appris dans la formation, dans ce cas, il faudra s’orienter vers un parcours plus complet et complexe. Par conséquent, il faudra trouver des contenus qui se complètent et qui couvrent dans le détail la thématique abordée.

Etapes pour structurer son parcours de formation

Comment structurer son parcours de formation ?

Avant de se lancer dans la recherche de contenus de formation, il est nécessaire de poser, au préalable, la structure du parcours de formation. Cette structure pourra bien évidemment évoluer en fonction des contenus trouvés, mais un plan initial est une aide précieuse pour réussir votre projet.

La structure est intrinsèquement liée aux objectifs de la formation et à la durée de celle-ci. Chaque structure de parcours de formation est donc différente. Néanmoins, voici un exemple d’une structure classique décomposée en quatre capsules distinctes qui peut vous servir de point de départ :

Un contenu inspirationnel

Il permet d’embarquer l’apprenant et de lui montrer l’importance de développer la compétence ciblée. Pour cela, la vidéo semble être un moyen approprié.

Un contenu explicatif 

qui permet à l’apprenant de creuser des concepts clés liés à la thématique de formation. Dans ce cas, un article est approprié car il permet à vos  apprenants d’assimiler les messages clés à son rythme.

Un contenu qui pousse à l’action

 

Ce contenu a pour objectif de donner à vos apprenants les meilleures pratiques et des conseils applicables dans leur quotidien. Ici, une infographie est souvent adaptée car elle permet aux apprenants de l’imprimer ou de la sauvegarder et d’en disposer rapidement. 

Un contenu exploratoire

Il aura pour objectif de donner la possibilité à vos  apprenants d’aller plus loin. Soit en creusant un concept évoqué durant la formation ; soit en abordant une autre thématique analogue au parcours suivi.


Tout ce parcours est ponctué d’activités pédagogiques : des quiz, des projets ou des questionnaires afin de garder l’engagement des apprenants, et de s’assurer de la rétention après la formation.

aide à la formation professionnelle

Comment communiquer autour de votre projet de formation pour le faire connaître et le faire adopter ?

Trouver du contenu, c’est bien. Créer une formation avec le contenu que vous avez trouvé, c’est très bien. Néanmoins, si personne n’est au courant de son existence ; alors autant dire que vous aurez fait tout ce travail pour rien ! Une étape clé de votre projet est donc la communication

En effet, il est important d’anticiper non seulement comment mettre à disposition la formation auprès des apprenants mais aussi de s’assurer qu’ils soient au courant que cette formation est à leur disponibilité.

Pour la mise à disposition, un Learning Management System (LMS), ou encore mieux, une Learning Experience Platform (LXP) sont les outils idéaux. Vos apprenants pourront, non seulement, suivre la formation mais il sera également possible de suivre leur progression et leurs résultats afin de les accompagner dans le développement de leurs compétences.

La plateforme myskillcamp est l’une de ces plateformes qui vous aideront  à planifier, créer et déployer vos formations avec succès. Grâce à sa marketplace intégrant 28 fournisseurs et son outil de création de parcours de formation, la curation devient un jeu d’enfant. 

Pour ce qui est de la promotion de votre projet, de multiples leviers existent en fonction de l’organisation dans laquelle vous évoluez. Dans tous les cas, n’oubliez pas que vos apprenants sont déjà sûrement débordés, il sera donc nécessaire de multiplier les messages, leurs formats et de les répéter plusieurs fois. 

 

De multiples actions sont possibles :

  • partager les nouveaux contenus grâce à une newsletter interne dédiée à l’apprentissage,
  • utiliser l’intranet de l’organisation pour afficher les nouveaux parcours,
  • promouvoir le parcours grâce à une réunion de lancement,
  • organiser des sessions de social learning après la formation pour que les apprenants partagent ce qu’ils ont appris...

Que ce soit pour un projet de curation de contenus de formation ou pour  la création d’un parcours pédagogique, il sera dans tous les cas nécessaire de se poser toutes ces questions et d’être vigilant sur :

  • la langue,
  • le format,
  • la durée,
  • la structure,
  • la communication,


Il est également fondamental de garder à l’esprit vos objectifs qui vont vous permettre de répondre en partie à ces questions. Enfin, il est important de se focaliser sur les apprenants : leurs besoins et leurs frustrations car l’apprentissage est avant tout un moyen d’atténuer ces frustrations.

 

Rédigé en collaboration avec Loïc BOGAERT, Learning Curator chez myskillcamp.
Passionné par le digital et l’éducation, Loïc aide les organisations dans la création ou la curation de contenus pour permettre à leurs apprenants d’être engagés tout au long de leur parcours d’apprentissage.

Demander une démo
Les rédacteurs de GlobalExam

Article rédigé par Les rédacteurs GlobalExam

Experts de la formation linguistique, formateurs et enseignants, notre équipe de rédacteurs partage avec vous notre passion ! Vous avez aussi des questions, conseils ou messages ?
Dites-nous tout !

2 décembre 2021

L'apprentissage des langues : vecteur d'opportunités internationales

S'inscrire

Envie d’en savoir plus ?

Demander une démo