<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id={your-pixel-id-goes-here}&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Demander une démo

Social Learning : guide d'apprentissage pour professeurs

Social learning : le guide de la formation et de l’apprentissage

 

Vous êtes responsable dans un centre de formation et vous souhaitez intégrer le concept d’apprentissage social dans vos programmes ?  Découvrez ce qu’est le social learning, comment le mettre en œuvre de manière pratique, ses nombreux avantages ainsi que ses inconvénients.

Commencez la lecture de cet article qui sera riche en enseignements !

 

Qu’est-ce que le social learning ?

L’apprentissage social aussi appelé social learning n’est pas un concept inventé récemment avec l’essor des outils e-learning ou digitaux. À l’origine de cette théorie sur les comportements sociaux, se trouve un Canadien, Albert Bandura qui, poussé par sa propre expérience difficile de l’école dans son enfance, s'est penché sur l’apprentissage pour découvrir ce qui pousse un individu à réussir.

Celui qui devint ensuite psychologue et professeur à la prestigieuse université de Stanford, a démontré comment une combinaison de facteurs psychologiques et environnementaux contribue à motiver les apprenants et à rendre l’acquisition de connaissances plus efficiente. L’observation des autres mais aussi les interactions sociales ou encore le partage de croyance sur ses propres capacités peuvent ainsi permettre à un individu de progresser dans de meilleures conditions et de retenir davantage les compétences nouvellement apprises.

C’est un peu la mise en pratique de ce vieux proverbe africain : « tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. » L’apprentissage social ou social learning permet non seulement d’apprendre mais de renforcer ses connaissances en apprenant des autres, en restant connecté au moyen de différents outils qui peuvent être proposés.

Dans un monde perturbé depuis plus d'un an par la crise sanitaire et dans lequel chacun est invité à « limiter » ses interactions sociales, le virtuel vient à la rescousse de tous les apprenants qui ont besoin d’être formés. Dans un tel contexte inédit de pandémie, les besoins en formation n’ont pas cessé pour autant néanmoins c’est parfois la motivation qui fait défaut, à moyen comme à long terme, lorsque vos apprenants se retrouvent seuls derrière leur écran.

Si le concept a ainsi été mis en exergue dans les années soixante-dix, il a pris  récemment une certaine ampleur et se démocratise en quelque sorte dans les parcours de formation. La performance des outils numériques désormais à disposition de tous permet facilement d’intégrer le social learning à un programme de formation et permet à chacun de conserver un bon niveau de motivation, de garder le contact et d’échanger des informations ce qui reste essentiel pour suivre un parcours jusqu’à son terme.

Intégrer le social learning dans vos formations, va donner à vos apprenants, à vos équipes ou à vos apprenants un bagage supplémentaire. À la fois pour acquérir de nouvelles compétences professionnelles mais aussi pour être en mesure de mieux les intégrer, d’en comprendre toutes les subtilités et surtout de ne pas se heurter à une difficulté. L’apprenant ne se retrouve jamais seul devant la masse de compétences nouvelles à acquérir :

  • il échange avec les autres apprenants ,
  • avec le formateur ou l’enseignant,
  • il partage ses ressentis,
  • fait part de ses difficultés

C’est cette approche nouvelle, la mise en place de ce travail collaboratif qui présente une solution innovante. Si un problème se présente à un membre du groupe, c’est à plusieurs qu’ils pourront le résoudre et trouver la solution. Ce système d’entraide, d’interaction sociale version digitale donne la possibilité à celles et ceux qui se retrouvent ainsi dans le même bateau, d’avancer ensemble, dans la même direction et de surmonter ensemble les écueils qui pourraient se présenter.

les outils du social learning

Quels sont les outils du social learning ?

L’apprentissage social vous séduit déjà ? C’est parfait ! Mais comment le mettre en œuvre de manière concrète ? Grâce aux outils numériques, que vous soyez responsable de formation en entreprise, dans un centre de formation ou au sein d’un établissement supérieur, vous pouvez les utiliser facilement pour permettre aux membres du groupe de communiquer et d’échanger sur leur pratique. Listons-en quelques-uns ensemble !

 

Les réseaux sociaux

La plupart de vos apprenants utilisent un réseau social dans le cadre de leur vie personnelle. Pourquoi ne pas le mettre à profit pour fédérer le groupe le temps de la formation ? Par exemple, si une majorité d’entre eux sont présents sur Facebook, vous pouvez suggérer la création d’un groupe privé afin de partager du contenu spécifique à l'objectif de la formation professionnelle choisie mais aussi de générer des interactions entre les membres, de favoriser le partage de connaissances, de commentaires sur la pédagogie. Rester motivé mais aussi poser des questions directement en cas de difficulté, d’incompréhension, libérer la parole en quelque sorte afin que personne ne se sente laissé au bord du chemin.

 

Les MOOC

Cet acronyme n’a certainement plus de secret pour vous : les massive open online course qui ont désormais leur place dans le dictionnaire apparaissent comme l’une des clés dont vous pouvez vous servir pour la mise en pratique du social learning. Ces cours libres d’accès et gratuits se sont multipliés sur internet ces dernières années et permettent à celles et ceux qui le souhaitent de monter en compétence dans une multitude de domaines et d’activités. À l’image de ces prestigieuses universités qui ont développé des MOOC comme celle de Harvard, vous pouvez choisir d’utiliser ces cours gratuits, de les mettre à profit au sein de votre entreprise par exemple pour améliorer la connaissance de vos apprenants.

Il s’agit d’une solution qui peut se révéler intéressante dans la mesure où le nombre de participants à ces cours en ligne peut être très important. En intégrant l’apprenant à une plus large communauté, les échanges sur l’apprentissage, les témoignages et autres discussions seront d’autant favorisés.

 

Les webinaires

Les webinaires connaissent désormais un certain succès – principalement depuis la crise sanitaire de la Covid-19 et la limitation du nombre de contacts entre individus. Les séminaires en présentiel vous manquent ? Pas de panique, le webinaire représente un palliatif en ces temps de distanciation sociale ! En webinaire, le formateur comme les élèves ou les équipes qui  participent ont la possibilité :

  • d’échanger en direct,
  • d’interagir,
  • de s’exprimer,
  • de partager leur expérience de l’apprentissage avec les autres membres de la communauté ainsi créée pour l’occasion.

 

Les classes virtuelles

Un peu sur le même principe que le webinaire mais de façon peut-être un peu plus formelle, la classe virtuelle est un outil d’apprentissage que vous pouvez mettre en œuvre au sein de votre entreprise ou de votre organisme de formation. L’enseignant ou le formateur et les apprenants sont ainsi réunis dans une salle de classe virtuellement reconstituée et les échanges peuvent avoir lieu (presque) de la même manière qu’en présentiel. Comme pour le webinaire, le partage d’écran et de ressources via des liens permet au groupe qui suit le cours de rester en contact, de rester connecté au parcours de formation et aux autres !

 

Les applications mobiles

Pourquoi ne pas utiliser également une application mobile si votre entreprise ou votre établissement en possède déjà une ? C’est un moyen intéressant de garder le contact, de favoriser les échanges entre les membres du groupe, ce qui est, nous l’avons vu, l'un des éléments moteurs du social learning. En effet, la collaboration et l’entraide entre les apprenants demeurent essentielles pour assurer l’intégration des compétences et des connaissances du bloc de formation professionnelle  proposée.

 

Les forums et les Chat

Les forums et les Chat peuvent être également une solution à adopter selon la taille de votre entreprise ou de votre centre de formation. Le plus souvent, ces outils sont utilisés de manière simultanée à l’occasion d’un webinaire ou d’une classe virtuelle. L’un de leurs précieux avantages est de permettre à vos apprenants de poser une question au formateur sans déranger le reste du groupe à voix haute mais n’empêchera pas les autres apprenants d’interagir. Le reste du temps, le forum ou le Chat devient le lieu d’expression, le café du coin finalement où les membres du groupe vont se retrouver pour échanger sur le parcours de formation qu’ils suivent.

Nouveau call-to-action

Pourquoi la formation en social learning est-elle efficace ?

Nous avons vu jusqu’ici les fondamentaux qui guident les grands principes de l’apprentissage social et quelques outils disponibles pour vous orienter dans sa mise en œuvre pratique. Si nous parlions à présent de l’efficacité du social learning ?

La spécificité de ce mode d’apprentissage et quelle que soit la forme que vous choisissez de lui donner apporte un supplément d’âme par rapport à une formation classique et un cadre plus formel :

  • Il n’y a plus de « barrières » finalement entre l’apprenant et celui qui détient la connaissance puisque chacun apprend de l’autre.
  • Une autre barrière tombe celle de la passivité : il n’y a plus d’un côté l’enseignant qui enseigne et l’élève ou l'apprenant qui écoute et prend des notes. L’interaction et le travail participatif du social learning rend ici chacun pleinement actif et acteur de son parcours de formation.
  • L’apprentissage au sein d’un tel groupe permet à ceux qui acquièrent plus vite la connaissance d’aider ceux qui rencontrent des difficultés.

  • Ce même phénomène de groupe et d’entraide est aussi un moyen efficace de lutter contre la perte de motivation qui peut s’installer dans le cadre d’une  formation plus ou moins longue.
  • La pertinence des outils numériques qui existent aujourd’hui permet de réactualiser sans cesse le contenu de la formation et évite une acquisition de connaissances qui pourrait devenir obsolète ou ne plus être d’actualité quelques mois ou quelques années plus tard.
  • Enfin l’une des clés du succès de l’apprentissage social en version 2.0 c’est que le savoir reste accessible partout, tout le temps, où que vous soyez. Les apprenants se connectent dès qu’ils en ont la possibilité, pour y consacrer quelques minutes ou quelques heures. C’est finalement apprendre à son rythme, en toute liberté.

 

Quels sont les avantages de la formation en social learning ?

Parmi les avantages du social learning, nous pouvons en citer trois, très enrichissants sur le plan humain : la cohésion de groupe avec le principe de co-construction, la responsabilité, ou encore l’évaluation de la formation.

  • L’apprentissage social change profondément le rapport à la formation puisque celle-ci  devient collaborative, plus motivante et parfois même plus amusante pour les apprenants. Il s’agit d’une nouvelle méthode de travail, de rapports aux autres qui n’existe pas forcément en entreprise qui peut s’apprendre ainsi et favoriser par la suite la co-construction de projet, le partage de connaissance, la solidarité entre les équipes.
  • Le social learning rend chaque apprenant responsable de sa propre formation puisqu’en étant engagé de fait dans cette communauté d’apprentissage, il pourra y trouver non seulement une forme de reconnaissance mais aussi le soutien nécessaire en cas de perte de motivation par exemple. Il peut également suivre sa progression par rapport aux autres membres du groupe.
  • L'une des innovations apportées par le social learning consiste aussi à pouvoir évaluer  la pertinence de la formation puisque les participants interagissent en continu dans le processus. C’est également riche d’enseignements pour le formateur qui peut sans cesse améliorer son matériel pédagogique pour ses formations, apporter des éclairages sur des points particuliers soulevés par les apprenants.

 

Quels sont les inconvénients de la formation en social learning ?

Comme nous venons de le voir, l’apprentissage social présente un certain nombre d’avantages, dans le cadre d’une formation professionnelle, mais il comporte aussi quelques inconvénients dont il convient de tenir compte. S’il n’y a rien d’insurmontable, ces inconvénients à l’image de l’adaptabilité, de l’isolement ou des difficultés à manier les outils numériques, méritent que l’on s’y attarde un instant.

  • Savoir s'adapter en permanence : contrairement à une formation classique, l’apprentissage en social learning évolue sans cesse, au gré des interactions, des commentaires et des échanges entre le formateur et la communauté nouvellement créée. Ce mouvement perpétuel engendre des contraintes de temps, de planification particulières et nécessite de savoir s’adapter, de rebondir s’il le faut !

 

  • Dans le cadre d’une formation professionnelle en entreprise, il apparaît nécessaire de prendre en compte le niveau d’aisance des apprenants avec les outils du numérique, notamment selon les tranches d’âge ou le secteur d’activité. Si des réticences s’expriment, il est important de les prendre en considération et d’adapter les outils en conséquence.

 

  • Si l’aspect humain et les échanges entre les membres du groupe et l’encadrant demeurent  privilégiés dans le processus de l’apprentissage social, l’apprenant peut éprouver quelquefois un sentiment d’isolement devant son écran, contrairement à une formation classique en présentiel.

formation en anglais : où en est votre organisation ?

Intégrer le social learning dans une entreprise : des conseils qui vont vous aider

Si la mise en œuvre d’un apprentissage social peut vous paraître complexe, vous pouvez sans trop de difficultés le proposer à vos apprenants utilisant ces quelques outils.

  • Les réseaux sociaux : vous pouvez créer un groupe sur Facebook par exemple, un espace de formation où chaque participant s’exprimera sur le parcours professionnel en question et échangera sur sa progression à la fois avec l’encadrant et les autres apprenants. L’occasion de suivre la progression des apprentissages et de s’assurer du bon degré de motivation des participants.
  • De cours modules de formation : en fonction de l’environnement professionnel dans lequel vous évoluez, il peut être intéressant de séquencer les différentes étapes de l’apprentissage visé en modules très courts, n’excédant pas quelques minutes. Cela facilite l’intégration des connaissances, et peut parfois motiver les apprenants.
  • Suscitez l’engagement de vos apprenants par exemple en leur proposant de suggérer des modules d’apprentissage susceptibles de les aider dans leur parcours professionnel ou leur montée en compétences. C’est le début du travail collaboratif !

Vous êtes responsable de formation en entreprise ? Découvrez comment accompagner vos collaborateurs dans leur montée en compétences.

 

Les bénéfices du social learning combiné à l’e-learning

Vous connaissez désormais – à peu près tout – sur le social learning. En combinant l’apprentissage social à l’e-learning, au-delà de l’engagement des apprenants dans leur parcours de formation professionnelle, vous leur permettez d’avancer de manière soudée, en ayant le sentiment d’appartenir à une communauté qui poursuit un même objectif. Apprendre en partageant, ses succès comme ses difficultés, apporte de meilleurs résultats en termes d’intégration d’acquisition des compétences.

En apprentissage social, vous créez ainsi une sorte d’écosystème temporaire qui permet à chacun de devenir plus compétent dans le domaine professionnel qui l’intéresse tout en partageant une expérience humaine unique et riche d’enseignements.

Demander une démo
Les rédacteurs de GlobalExam

Article rédigé par Les rédacteurs GlobalExam

Experts de la formation linguistique, formateurs et enseignants, notre équipe de rédacteurs partage avec vous notre passion ! Vous avez aussi des questions, conseils ou messages ?
Dites-nous tout !

9 décembre 2021

How can e-learning enhance your training programmes?

S'inscrire

Envie d’en savoir plus ?

Demander une démo