<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id={your-pixel-id-goes-here}&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Demander une démo

Partagez 4 astuces à vos apprenants sur le niveau de langue dans un CV

Les astuces et avantages sur niveau de langue sur le CV

 

Souvent très importantes, l’anglais et les langues étrangères maîtrisées sont pourtant parfois mal indiquées sur les CV, comme le déplorent les recruteurs. Mentions incomplètes, mal placées, peu claires… La maîtrise de l’anglais, d’une ou plusieurs langues étrangères, peut constituer un véritable plus dans une candidature en France, dans un pays européen ou ailleurs dans le monde, à condition d’être valorisée : 

Partagez avec vos apprenants nos astuces pour valoriser l’anglais et les autres langues étrangères sur leur CV. 

 

Quels sont les avantages à mentionner le niveau de langue dans un CV ?

La langue étrangère est une compétence professionnelle à part entière. Il y a de nombreux avantages à mettre en valeur sur son CV un bon niveau, par exemple d’anglais. Cela permet d’élargir son champ de compétences. Aux yeux du recruteur, un bon niveau dans une langue étrangère permet aussi de faire la différence avec un autre candidat.

La maîtrise d’une langue étrangère est aussi requise pour travailler à l’étranger, dans un pays européen ou plus lointain. Enfin, une langue rare permet de se démarquer. Voici les 4 avantages principaux du niveau de langue dans le CV :

Avantage n°1

Elargir son champ de compétences : 

Dans certaines filières professionnelles, l’usage de l’anglais ou d’une autre langue étrangère est requis. C’est une compétence à part entière qui compte autant que la formation ou l’expérience professionnelle. Un bon niveau en langue étrangère n’est pas qu’une compétence linguistique. C’est une compétence professionnelle qui peut s’avérer très recherchée. C’est par exemple le cas du Business English, le fameux anglais des affaires. 

GlobalExam : la formation qui boost les compétences professionnelles

Avantage n°2

Faire la différence avec un autre candidat à compétences égales : 

Les recruteurs vous le diront : il arrive bien souvent que deux candidats prometteurs soient au coude à coude pour décrocher un emploi. Le fait d’avoir un bon niveau en anglais ou dans une autre langue étrangère, voire d’être bilingue ou trilingue est certainement un plus.

Mentionner ces compétences et ce bon niveau de langue étrangère pourra être le moyen de vous démarquer en ressortant parmi tous les candidats comme le meilleur. A compétences techniques égales, vous êtes meilleur car vous disposez en plus de compétences professionnelles en langue qui orientent votre profil vers le marché européen ou l’international. 

 

Avantage n°3

Etre capable d’occuper un poste à dimension internationale ou de travailler à l’étranger : 

Pour poursuivre sur cette lancée, un bon niveau dans une langue étrangère (notamment l’anglais) donne une dimension internationale à votre travail. Vous pouvez occuper en France un emploi qui requiert des communications avec l’étranger. Bien sûr, la maîtrise d’une langue étrangère vous permet également de prétendre à un poste dans un pays étranger sur le marché européen ou mondial :

  • commercial à l’international,
  • cadre dans une filiale,
  • etc. 

 

Avantage n°4

Se démarquer grâce à la maîtrise d’une langue “rare” : 

Certaines langues rares peuvent constituer de véritables tremplins pour décrocher un emploi. La maîtrise du russe ou du chinois dans une entreprise où personne ne parle ces langues peut donner à votre CV et donc à votre profil une dimension unique. On sous-estime souvent les langues étrangères, mais elles peuvent pourtant constituer de véritables atouts dans certaines professions. 

La maîtrise d'une langue rare sur le CV

Nos 4 astuces pour valoriser un CV grâce aux langues

Permettez à vos apprenants de présenter aux recruteurs leur meilleur profil de candidat professionnel. Partagez avec eux nos 4 astuces pour valoriser un CV grâce aux compétences linguistiques : 

Astuce n°1

Évaluez leur niveau de langue professionnel 

Avant de pouvoir indiquer son niveau d’anglais ou d’une autre langue étrangère, encore faut-il le connaître. Évaluez le niveau de langue professionnel de vos apprenants au moyen d’un examen de langue qui fera suite à une formation linguistique. De cette manière, vos apprenants obtiendront un score et donc un niveau de langue reconnu de manière européenne. Ils pourront ensuite l’indiquer sur leur CV. 

En faisant évaluer leur niveau de langue, vous permettez à vos apprenants de ne pas simplement supposer un niveau. Rien de plus facile pour un recruteur que de s’assurer du niveau de langue étrangère d’un candidat durant un entretien.

Il lui suffit de procéder à un petit moment de conversation en langue étrangère, ce qui peut déstabiliser un candidat. L’autoévaluation n’est, de toute manière, jamais une méthode fiable : on peut aisément se surestimer ou se sous-estimer. 

En évaluant leur niveau à l’aide d’un examen de langue, vos apprenants indiqueront sur leur CV un niveau reconnu par le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL). Ces grilles d’évaluation classent la maîtrise du niveau d’une langue étrangère de A1 (débutant) à C2 (bilingue, maîtrise) :

CECRL

 

Descriptions

Niveau A1

Utilisateur élémentaire (niveau introductif ou découverte)

Capacité à se présenter et à poser des questions simples. 

Niveau A2

Utilisateur élémentaire (niveau intermédiaire ou usuel)

compréhension et expression simples sur des sujets familiers. 

Niveau B1

Utilisateur indépendant (niveau seuil)

Autonomie dans un pays étranger, expression simple au sujet de sa vie quotidienne, expression des rêves et défense des points de vue. 

Niveau B2

Utilisateur indépendant (niveau avancé ou indépendant)

Compréhension et expression spontanée avec un locuteur natif, y compris sur des sujets complexes nécessitant d’être justifiés. 

Niveau C1

Utilisateur expérimenté (niveau autonome)

Utilisation souple et aisée de la langue, expression de sujets complexes et compréhension de la portée implicite des discours ou textes. 

Niveau C2

Utilisateur expérimenté (niveau maîtrise)

Compréhension et expression aisée dans tous les domaines, capacité de synthèse, de nuance et de subtilité dans la langue. 

Pour en savoir plus : découvrez les compétences linguistiques attendues pour un niveau de langue débutant A1 ou A2, un niveau de langue intermédiaire B1 ou B2, ou un niveau de langue avancé C1 ou C2.

Astuce n°2

Certifiez leur niveau de langue professionnel 

Rien de tel qu’un diplôme de langue pour certifier son niveau de langue professionnel. C’est le meilleur moyen pour attester son niveau de langue étrangère. De plus, un avantage est qu’il existe de nombreuses certifications

Diplôme

Objectif(s)

TOEIC

  • valider son diplôme de fin d’études
  • intégrer une école qui requiert la réussite au TOEIC
  • effectuer un échange universitaire à l’étranger
  • valoriser son CV en attestant de son niveau de langue

TOEFL

  • recevoir une évaluation précise de son niveau de langue
  • ouvrir les portes d’établissements d’enseignement 
  • améliorer son CV en incluant des compétences linguistiques 

Cambridge

  • justifier d’un niveau d’anglais à vie 

Bright English

  • mesurer le niveau d’anglais professionnel (à des fins d’emploi)

Linguaskill

  • vérifier rapidement le niveau d’anglais pour les établissements d’enseignement (le test étant automatisé, la correction est instantanée) 

Consultez notre guide pour connaître les équivalences entre les résultats des tests et les niveaux du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

Réussir une certification en langue

Astuce n°3

Conseillez-les sur la présentation du niveau de langue sur le CV à l'attention des recruteurs 

Nos conseils de présentation : 

  • Créer une rubrique “Langues” pour que celles-ci soient bien visibles. Elle doit se situer près de la rubrique “Compétences” car les langues sont des compétences linguistiques. 
  • Indiquer son niveau de langue d’après le CECRL (A1, etc.).
  • Ajouter un mot permettant à ceux ne connaissant pas les grilles du Cadre Européen de comprendre. Par exemple : bilingue. 
  • Indiquer également si ce niveau de langue est certifié par un test
  • N’inclure que les langues étrangères que vous êtes capable d’utiliser professionnellement.
  • Inclure les langues que vous parlez dans le titre de votre CV, qui indique un poste (exemple : Chargé de Marketing trilingue - français, anglais, italien).  

 

Astuce n°4

Guidez-les sur la description de leur niveau de langue dans un CV 

Assurez-vous que vos apprenants indiquent sur leur CV les résultats qu’ils ont obtenu aux diplômes de langue. Cela leur permettra d’attester auprès des recruteurs de leur niveau d’anglais réel (ou d’une autre langue étrangère). Ainsi leurs capacités et compétences sont validées, notamment leur possibilité de faire appel aux langues étrangères lors d’une situation professionnelle. 

Les séjours linguistiques doivent également être mentionnés dans le même but. 

Ci-dessous, vous trouverez des exemples de présentation

  • Anglais niveau C2 sur l’échelle du CECRL
  • TOEIC 790/990, niveau opérationnel supérieur (obtenu en 2021). Connaître en détail le niveau de langue opérationnel sur notre article.
  • Un semestre d’études effectué à New York (stage de fin d’études, 2016)

Vous pouvez désormais partager avec vos apprenants nos astuces pour valoriser les langues étrangères sur un CV.

Demander une démo
Les rédacteurs de GlobalExam

Article rédigé par Les rédacteurs GlobalExam

Experts de la formation linguistique, formateurs et enseignants, notre équipe de rédacteurs partage avec vous notre passion ! Vous avez aussi des questions, conseils ou messages ?
Dites-nous tout !

2 décembre 2021

L'apprentissage des langues : vecteur d'opportunités internationales

S'inscrire

Envie d’en savoir plus ?

Demander une démo