<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id={your-pixel-id-goes-here}&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Demander une démo

Organisme de formation : attestation niveau de langue de vos apprenants

a qui mes etudiants doivent d'adresser pour certifiant leur niveau en langue

Il existe diverses façons d’améliorer leur niveau de français afin d’obtenir une attestation de niveau de langue et ainsi valider leur compétences en langue. Les responsables formation en entreprise, en centre de formation ou en établissement d’enseignement accompagnent les salariés, apprenants et étudiants sur la route vers la certification. Dans cet article, nous allons vous présenter :

Afin de connaître en détail le processus idéal de toutes ces étapes vers la certification, cela se passe ci-dessous.

 

Le niveau de langue française à obtenir

Le cadre européen de référence pour les langues (CECRL) permet de mesurer leur niveau de maîtrise d’une langue. Il en existe 6 différents, du plus élémentaire au plus expert : A1, A2, B1, B2, C1 et C2. Pour justifier leur niveau de connaissance du français, le niveau requis est le B1, à savoir le niveau indépendant. 

Au niveau B1, vos apprenants, étudiants ou collaborateurs n’ont presque plus besoin d’aide pour s'exprimer convenablement. Ils peuvent être autonome dans toute situation où la langue cible est parlée. Ils sont capables de tenir un monologue sur un sujet maîtrisé sans s'aider d’éventuels interlocuteurs.

Le niveau exigé est différent en fonction des objectifs de vos étudiants. Découvrez la certification FLE pour l'enseignement du français en tant que langue étrangère, et la certification FLS destinée à l'enseignement aux étudiants maîtrisant mal le français.

Comment choisir la certification la plus adaptée à mes apprenants ?

Comment améliorer leur niveau de français

Diverses options sont disponibles pour atteindre le niveau B1 d’une langue. Utiliser celles-ci au quotidien, à l’écrit, à l’oral, écouter des conversations ou recevoir un enseignement particulier font partie des différentes possibilités pour progresser dans la langue. Voici 4 actions :

 

1

Les plateformes d’e-learning et de blending-learning

Il en existe une multitude, elles sont variées et souvent à la carte, avec la possibilité de mettre l’accent sur les chapitres et modules qui nous intéressent particulièrement. Elles possèdent également l’avantage d’être accessibles 24h/24 et 7 jours/7.

L’avantage principal est qu’elles sont individualisées et favorisent l’apprentissage d’un utilisateur en fonction de son niveau. Cela permet à l’individu de se former à son niveau et de ne pas se retrouver dans un groupe comprenant des niveaux différents.


2

La lecture

Une méthode très confortable dans la mesure où un livre se consomme de manière générale en plusieurs fois. Ainsi, vous pouvez aller à votre rythme, sans la pression de vouloir finir votre œuvre le plus rapidement possible.

De la lecture simple, comme des livres avec illustrations, des publications sur les réseaux sociaux, à la lecture de romans, en passant par des articles de presse notamment : tout support et format demeure efficace pour progresser.


3

L’enseignement avec un professeur

Un professeur ou formateur a l’avantage de pouvoir enseigner en présentiel, avec donc des échanges réels et des mises à jour personnalisées entre le professeur et le salarié, apprenant ou étudiant qui désire progresser. L’étude d’une langue est toujours plus facile accompagnée d’un expert.


4

Les conversations réelles

Considéré comme le juge de paix de votre niveau de langue, les conversations de la vraie vie vous permettront de vérifier où vous en êtes au niveau de votre français.

Dans ces situations, pas le temps pour réfléchir, relire ou visionner de nouveau un passage, consulter une règle grammaticale : votre instinct travaille et c’est ainsi que vous absorbez la langue sans même vous en rendre compte. 

Attestez le niveau de langue de votre public

Pourquoi obtenir une attestation de niveau de langue

Plusieurs raisons peuvent motiver l’envie ou le besoin de décrocher une certification de niveau de langue. La plus courante est sans doute la nécessité d’obtenir la nationalité d’un pays. Pour la langue française, ce sera donc le passeport français, mais cela peut tout à fait être la nationalité belge par exemple. Par naturalisation ou au titre de mariage avec un conjoint français, un étranger devra justifier son niveau de français à l’aide de l’attestation. Cela permet également de pouvoir vivre en France en situation régulière.

Un certificat de niveau de langue française facilite également l’insertion professionnelle, surtout justement suite à une naturalisation. Pouvoir prouver son niveau de français rassure les employeurs, notamment dans les secteurs où l’écriture, l’expression et la compréhension orale sont primordiales. Bien entendu, plus le niveau d’exigence requis par votre objectif professionnel est élevé, plus votre certification en langue étrangère devra représenter un niveau proche de l’expertise. 




Comment obtenir une certification de niveau de langue

Les chemins pour décrocher son attestation de niveau de langue sont divers mais chacun efficace à leur façon. L’option de passer par un organisme de certification reconnaissant un niveau CECRL, comme le TOEIC ou le TOEFL, est la plus privilégiée par les apprenants ou étudiants. 

Passer une certification en ligne, comme celle de LanguageCert, constitue une alternative de choix. Enfin, suivre des moocs payants afin d’obtenir la certification linguistique de complétion reste une possibilité. Vous l’aurez remarqué, la plupart des obtentions de certificats de niveau de langue se passent en ligne, sachant que le TOEIC par exemple est lui aussi disponible à distance. 


certification obligatoire en langue : tout ce qu'il faut savoir

Quels sont les différents tests disponibles en français ?

Il existe trois grands types de tests afin d’obtenir une attestation de niveau de langue française.

Le DILF, DELF et DAFL

Ces diplômes, délivrés par le ministère français de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur, sont basés sur les 6 niveaux de CECRL. Valides à vie et internationalement reconnus, ils peuvent être obtenus dans plus de 1000 centres d’examen en France et dans le monde. Le DILF (Diplôme Inital de Langue Française) représente le niveau A1, le DELF (Diplôme d’Etudes en Langue Française) va jusqu’au B2. Enfin, le DALF (Diplôme Approfondi de Langue Française), destiné aux adultes en situation universitaire ou professionnelle, permet d’obtenir une certification de niveau C1 voire C2.

Le DCL

Le Diplôme de Compétence en Langue est un diplôme national professionnel destiné aux adultes et possède deux versions : le DCL FLE pour le français usuel (de A2 à C1) et le DCL FP pour le français professionnel (A1 et A2).

Le TCF

Ce Test de Connaissance du Français est délivré par le Centre international d’études pédagogiques. Il s’agit d’un test linguistique destiné aux non-francophones qui désirent valider leurs connaissances en langue française de la façon la plus simple possible. 

A qui s'adresser pour certifier leur niveau de langue ?

En tant que professeur de langues, il est utile de connaître les différentes possibilités pour obtenir les réponses aux questions de vos étudiants. En voici quatre :

1

Les centres de langue

Et parfois également appelé maison des langues ou centre de ressources en langues. Si vous bénéficiez d’un tel espace dans votre établissement, il y a de fortes chances que vous puissiez y envoyer vos étudiants en toute tranquillité. Ils y trouveront toutes les réponses à leurs questions, avec la possibilité peut-être de préparer, méthodes à l’appui, les tests linguistiques souhaités.

 

2

Les organismes de formation

Les organismes de formation sont habilités à faire passer des certifications et s’adaptent aux apprenants, avec des professionnels spécialistes de leur domaine. Ils pourront retrouver les certifications comme le TOEIC, le TOEFL et autre DELF. Ces organismes sont à conseiller car ils ont fait leur preuve et ont une réelle connaissance des exigences et des attentes en entreprise ou en  enseignement supérieur, à l’étranger notamment.

 

3

Les administrateurs des tests

Pour une personne qui souhaite certifier une langue il peut être judicieux de s’adresser directement à une de ces institutions. En allant sur leur site, nombre d’informations peuvent s’avérer essentielles. Entre autre exemple, le site d’ETS, qui propose une large gamme d’évaluations en langues comme les tests TOEIC® et TOEFL. De plus, ces administrateurs de test offrent des ressources pour les parents, pour les enseignants, et pour les stagiaires évidemment. Ils listent les certifications possibles, apportent aides et conseils.

 

4

Les sites internet spécialisés

Tout amateur de surf sur le net pourra sans aucun mal trouver les informations utiles. Vos étudiants sauront obtenir les ressources nécessaires pour comprendre les démarches à accomplir en vu d’une certification linguistique. Cette dernière possibilité est intéressante car réalisable en autonomie et n’importe où, n’importe quand. Mais il est toujours plus efficace d’avoir à faire à des professionnels de visu pour être accompagné dans ce genre de projet. Service Public, pôle emploi, FLE, L’Etudiant, GlobalExam… voilà des sites qui répondront à certaines questions de vos étudiants. Ce qui, pour une première étape, peut s’avérer suffisant.

Demander une démo
Les rédacteurs de GlobalExam

Article rédigé par Les rédacteurs GlobalExam

Experts de la formation linguistique, formateurs et enseignants, notre équipe de rédacteurs partage avec vous notre passion ! Vous avez aussi des questions, conseils ou messages ?
Dites-nous tout !

2 décembre 2021

L'apprentissage des langues : vecteur d'opportunités internationales

S'inscrire

Envie d’en savoir plus ?

Demander une démo