<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id={your-pixel-id-goes-here}&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Demander une démo

Comment organiser le passage d’une certification ?

organiser le passage d'une certification

Le passage d’une certification émane d’un besoin, d’une obligation ou d’une opportunité tel un échange universitaire à l’étranger. Toutefois, pour la mettre en place, une organisation est nécessaire :

AN-TI-CI-PA-TION !

En effet, sachant qu’une certification de langue nécessite préparation, tests, appropriation etc., vous, professeurs dans le supérieur, devez dès le début de l’année connaître les étapes du passage de la certification. Il faut tout d’abord déterminer les objectifs des étudiants : 

  • échanges académiques ou interuniversitaires,
  • obtention d’un diplôme,
  • valorisation de ses compétences pour une future embauche.

Rapidement en début d’année, les professeurs doivent évaluer le niveau initial des étudiants pour identifier les difficultés, les lacunes, les marges de progression, et a fortiori fixer pour l’année les objectifs communs et personnalisés. Là est l’essentiel : que chacun travaille son projet de façon individuelle, et conformément à ses capacités et évidemment à son projet.

certification obligatoire en langue : tout ce qu'il faut savoir

Communiquer, rassurer, informer…

Pour que vos étudiants soient dans de bonnes dispositions pour travailler de manière constructive, le professeur de langues étrangères doit avant tout bien communiquer sur la certification. Grâce aux nombreux sites internet, aux organismes de formation ou éventuellement au centre de langues de l’établissement d’enseignement supérieur. Toutes les informations peuvent être trouvées aisément. Cela rassurera tout le monde et la préparation à la certification n’en sera que plus efficace. 

Il est donc important de mettre en avant les caractéristiques de la certification choisie, en insistant notamment sur ce qu’elle peut représenter dans le monde de l’entreprise voire à l’étranger. Savoir qu’une certification est reconnue et ouvre certaines portes plus facilement peut mettre en confiance et apporter un supplément de motivation dans le travail d’une année universitaire.

La préparation à la certification se fait généralement sous forme d’exercices et d’entraînements. A vous, enseignants, de garantir que ceux-ci sont conformes aux exigences de la certification finale. Et aux étudiants de jouer le jeu de l’engagement car leur projet en dépend. Pour compléter ce travail de fond, il peut être plus qu’intéressant de proposer des ressources complémentaires telles que des fiches de révision ou de vocabulaire thématique. En bref, tout ce qui peut à vos yeux vous semblez utile à la réussite de vos étudiants.

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la certification obligatoire d'anglais pour les étudiants en licence !

Accompagner et évaluer

Au cours de l’année, vous devez évaluer le plus régulièrement possible vos étudiants. Le premier intérêt est de les maintenir sur la bonne voie en garantissant un travail de fond plus important. Le simple fait de savoir que leur progression sera souvent évaluer les incitera à accroître celle-ci. De plus, évaluer régulièrement l’avancement dans la préparation à la certification en langue étrangère vous permettra de prévoir la suite de la formation en fonction de leurs besoins. Connaître les difficultés des uns et le rythme de travail des autres aident à créer une pédagogie adaptée au groupe. L’idée étant, ne l’oublions pas, d’amener chacun à un objectif commun qui est la certification.

Avant la date de la certification en ligne, nous vous conseillons d'organiser un dernier examen blanc. Le but est avant tout de proposer aux étudiants une évaluation à la hauteur du niveau exigé lors de l’épreuve réelle. Cela permettra à chacun de se jauger, de voir l’écart qu’il y a ou pas entre ce qu’ils peuvent faire et ce qu’il faudra faire. Ceci doit permettre aussi à l’enseignant autant qu’aux étudiants de constater que tout ce qui a été fait durant l’année a été efficace et est acquis. Cela rassurera tout le monde avant la date fatidique ! 

comment aider vos étudiants à réussir le toeic ?

Cet examen blanc est aussi l’occasion de placer vos étudiants dans les conditions réelles de l’épreuve, tant en ce qui concerne l’aspect matériel que psychologique. La gestion du temps, du stress, des autres, tout cela n’est pas anodin et ne doit pas être laissé à la merci de l’improvisation, même pour un public habitué aux examens.

Le jour J

Vos étudiants sont enfin prêts à certifier leur niveau de langue grâce à vous ! 

Deux solutions s’offrent à eux : 

  • Le centre de langues de votre établissement peut prendre en charge l’organisation de la certification. Dans ce cas, les étudiants recevront toutes les informations nécessaires pour s’inscrire et passer leur certification. 
  • Votre établissement n’est pas du tout impliqué dans l’organisation des certifications ? Vos étudiants doivent donc se tourner vers des centres de passage officiels dont vous trouverez facilement les coordonnées sur Internet. 

Attention : il est important d’anticiper l’inscription des étudiants à ces certifications linguistiques. Selon les examens et la ville dans laquelle vous vous trouvez, les sessions peuvent être plus ou moins fréquentes. Il est également important de préciser qui est responsable de ces démarches administratives entre les étudiants et votre équipe pédagogique. 

Demander une démo
Les rédacteurs de GlobalExam

Article rédigé par Les rédacteurs GlobalExam

Experts de la formation linguistique, formateurs et enseignants, notre équipe de rédacteurs partage avec vous notre passion ! Vous avez aussi des questions, conseils ou messages ?
Dites-nous tout !

9 décembre 2021

How can e-learning enhance your training programmes?

S'inscrire

Envie d’en savoir plus ?

Demander une démo