<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id={your-pixel-id-goes-here}&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Demander une démo

Comment préparer vos étudiants à une certification en langue étrangère ?

comment aider les etudiants a preparer une certification en langue

Le passage d’un examen, d’un test ou d’une certification est toujours impressionnant et représente une source de stress pour les étudiants. Néanmoins, cela peut être également préoccupant pour vous, qui accompagnez et aidez vos étudiants pour l'obtention de cette certification.

Dans cet article découvrez comment épauler vos étudiants avant le passage d'une certification en langue étrangère et aussi pourquoi il faut :

  • leur fixer des objectifs,
  • leur expliquer le déroulement et le contenu de la certification,
  • leur accorder des entraînements et des évaluations,
  • leur offrir des conseils pertinents et rassurants.

Quelle certification pour quel objectif

Pour commencer, il est nécessaire de clarifier les objectifs quant à la certification visée. N’hésitez pas à discuter avec vos étudiants des raisons qui les ont motivé à passer la certification en langue. Les motivations peuvent être diverses :

  • intégrer une université ou une grande école,
  • obtenir un diplôme ou double-diplôme,
  • une nécessité académique dans le cadre d’un échange,
  • un projet de mobilité internationale ou une émigration.

En fonction de l’objectif, de la langue et du pays choisi dans le cadre d’une mobilité, vos étudiants n’auront pas besoin du même type de certification. Il est aussi important de distinguer les examens et les tests. Un examen débouche sur un diplôme de validité permanente, tandis qu'un test a souvent une validité limitée dans le temps. Par exemple, pour l'anglais, seul le Cambridge est une certification en langue anglaise dont la validité est permanente. Les autres tests sont seulement valables 2 ans.

certification obligatoire en langue : tout ce qu'il faut savoir

Quel score pour quelle école

Si vos étudiants veulent intégrer une grande école, il est nécessaire de se renseigner auprès de celle-ci pour connaître le score minimum requis dans la certification linguistique visée. Il s’agira ensuite de déterminer ce que l'étudiant doit travailler pour atteindre le niveau nécessaire et/ou obtenir le diplôme visé.

A titre d’exemple, les grandes universités américaines exigent pour la plupart un score de 80 minimum au TOEFL IBT® (la version de la certification en ligne). Pour d’autres universités, un résultat de 60 est suffisant. En Europe, Nouvelle-Zélande, Australie ou au Moyen-Orient, un score minimum de 6 (sur 9) à l’IELTS® est demandé et peut aller jusqu’à 7.5 pour les cursus les plus exigeants. 

Quelles exigences pour quelles compétences

Lorsque vous avez défini quelle certification correspondait aux objectifs de vos étudiants, assurez-vous qu’ils connaissent TOUT sur son déroulement. Afin de les préparer au mieux, donnez-leur toutes les informations nécessaires sur la nature et la durée des épreuves. Comme ci-dessous pour le Cambridge English Certificate (CEC) : 

  • compréhension écrite et Use of English : 1h15, 7 parties, 52 questions,
  • expression écrite : 1h20, 2 parties,
  • compréhension orale : 40 minutes, 4 parties, 30 questions,
  • expression orale : 14 minutes par duo de candidats, 4 parties.

tout savoir sur les certifications

Mais aussi sur les types et formats d’exercices à l’écrit :

  • texte à trous avec choix multiple ou ouvert,
  • choix multiples,
  • transformation de mots-clés,
  • association multiple.

Comme à l’oral :

  • conversation entre l’interlocuteur et chaque candidat ou entre les candidats, 
  • long turn (prise de parole longue).

Ou encore les compétences écrites ou orales évaluées :

  • être capable de comprendre et produire différents types de textes (articles de presse, critiques de livres, etc.),
  • maîtriser la grammaire et avoir du vocabulaire,
  • maîtriser des codes de rédaction : un article, un email, une lettre informelle ou une lettre officielle,
  • être en mesure de suivre et de comprendre différents enregistrements audio dans la langue étrangère visée (programmes d'informations, présentations, conversations de la vie quotidienne),
  • être capable de communiquer efficacement lors de discussions en face-à-face
  • être en capacité de donner des informations, exprimer son opinion et confronter des idées.

 


Pourquoi évaluer ses étudiants ?

Celui qui ne sait pas d'où il vient ne peut savoir où il va
— Otto Von Bismarck, extrait du Le Nouveau défi européen.

Il est important d’évaluer le niveau de vos étudiants en début de formation en réalisant, par exemple, un examen blanc. Cela vous permettra d’une part de connaître et d'attester leur niveau initial et d’autre part, de faire découvrir, en conditions réelles, les différentes épreuves de l’examen ou de la certification à vos étudiants. 

Enfin les résultats d’évaluation de vos étudiants vous permettront de suivre et de mesurer leur progression en langue. L’évaluation de vos étudiants en deux mots : préparation et suivi !

Solutions en ligne : est-ce vraiment efficace pour progresser en langues ?

S'entraîner sans bachoter

Il faut garder en tête que ces examens ou certifications ne sont pas des concours. N’hésitez pas à leur proposer des entraînements pertinents par rapport aux exigences de la certification pour enrichir leur vocabulaire ou renforcer leur maîtrise de la grammaire. Vous pouvez ainsi vous servir d’exercices au format des tests, d’examens blancs, d’annales ou leur envoyer des fiches de révision pour travailler du vocabulaire spécifique. Vous pouvez d’ailleurs retrouver ce type de contenus pour vos apprenants sur la plateforme GlobalExam.

 

Découvrez notre article sur l'obligation de passer une certification d'anglais en licence et licence professionnelle.

Tout conseil est bon à prendre

N’hésitez pas à sensibiliser vos étudiants sur différents points : 

  • bien lire les consignes : aussi bien pour les épreuves de compréhension que d’expression, il est important de faire ce qui est demandé,
  • s'entraîner de manière autonome : le site de Cambridge English propose par exemple des activités, des examens et conseils en vidéos gratuites, 

J-1...!

Il est important que vos étudiants maintiennent le cap ! Pour cela, n’hésitez pas à multiplier les entrainements en fin de formation et ce, jusqu’au jour de l’examen. Il peut par exemple être intéressant de faire passer un examen blanc juste avant le jour du vrai examen. Ceci vous permettra de voir si vos étudiants sont prêts, de leur prodiguer les derniers conseils ou encore de les sensibiliser sur des points précis. 

des etudiants sur une plateforme e-learning

D-Day...!

Pour assurer vos étudiants de votre soutien, n’hésitez pas à leur envoyer un dernier message ou email la veille ou le jour de l’examen. Cette petite touche personnelle peut motiver vos étudiants, booster leur confiance voire faire redescendre la pression chez certains ou certaines. 

 

Au-delà de la motivation et de l’ambition personnelle de vos étudiants, vous restez à leurs yeux LA personne qui saura les accompagner vers la réussite de leur certification en langue étrangère. À vous de jouer en :

  • qualifiant les objectifs de vos étudiants,
  • évaluant et entraînant vos étudiants,
  • et en leur offrant votre expertise et vos précieuses instructions.
Demander une démo
Les rédacteurs de GlobalExam

Article rédigé par Les rédacteurs GlobalExam

Experts de la formation linguistique, formateurs et enseignants, notre équipe de rédacteurs partage avec vous notre passion ! Vous avez aussi des questions, conseils ou messages ?
Dites-nous tout !

9 décembre 2021

How can e-learning enhance your training programmes?

S'inscrire

Envie d’en savoir plus ?

Demander une démo