<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id={your-pixel-id-goes-here}&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Demander une démo

Bilan de compétences et CPF : le guide des entreprises

bilan-competence-cpf-entreprise

 

Après ou pour réaliser un bilan de compétences, vos salariés peuvent utiliser ce CPF pour se former et ainsi atteindre leurs objectifs professionnels.

Cet article vous propose de faire les liens entre ces deux éléments : le bilan de compétences et la Compte Personnel de Formation en abordant les questions suivantes :

Commençons dès à présent avec la définition des deux éléments centraux de cet article.

 

Qu’est-ce que le bilan de compétences ?

D’après l’article L6313-10 du Code du travail, un bilan de compétences est un bilan permettant à vos salariés de mieux comprendre leurs compétences professionnelles et personnels via différentes analyses.

Ils en découvrent donc davantage sur leurs aptitudes et motivations pour construire ou reconstruire un bilan professionnel compatible avec leurs envies. Ce bilan de compétences peut également les amener à démarrer un projet de formation.

Qui peut bénéficier d’un bilan de compétences ?

Un bilan de compétences est accessible à toutes personnes dite “actives”. Cela comprend 3 grandes catégories de personnes :

  1. Les salariés du secteur privé;
  2. Les salariés du secteur public : on retrouve ici les fonctionnaires ou les agents non titulaires.
  3. Les demandeurs d’emploi : ils doivent faire leur demande auprès de Pôle Emploi, de Cap emploi ou de l’APEC.

Ce bilan de compétences est donc tout à fait disponible pour vos collaborateurs.

 

Quels sont les objectifs d’un bilan de compétences ?

Faire un bilan de compétences peut être motivé par plusieurs facteurs étant donné qu’il répond à plusieurs objectifs. En voici 5 exemples dans le cadre de vos salariés :

  1. Analyser et comprendre leurs aptitudes professionnelles et personnelles et ainsi, se rassurer tout en s’améliorant.
  2. Définir un nouveau projet professionnel et mettre le doigt sur leurs points forts et points d’efforts;
  3. Mieux comprendre ses collaborateurs;
  4. Fixer des objectifs adaptés à leurs compétences.
  5. Préparer un projet de formation adéquat pour les faire monter en compétences.

Tout savoir sur : Comment faire un bilan de compétence dans votre entreprise ?

Quels sont les avantages d’un bilan de compétences ?

Tout d’abord, il est important de préciser qu’un bilan de compétences pour vos salariés peut se faire en présentiel comme à distance. Ces dernières années et en particulier avec la crise du Coronavirus, le choix d’un bilan de compétences à distance propose 4 principaux avantages :

De la flexibilité

Décider des horaires qui conviennent le mieux aux emplois du temps et adapter le bilan de compétences à ces derniers.

La possibilité d’avoir un bilan sur-mesure

Ce bilan sera personnel et vos collaborateurs le réalisera probablement de leur domicile, ils pourront donc s’adapter à leur rythme de travail.

L’efficacité

Un bilan de compétences est un outil efficace qui a fait ses preuves dans le monde de l’entreprise. Sur une formation à distance, il y a gain de temps et vos salariés sont généralement dans les meilleures conditions pour réussir à comprendre leurs compétences et développer un projet de formation par exemple.

Le financement

Un bilan de compétences peut être financé jusqu’à 100%. En effet, en passant par le plan de développement des compétences, un financement est possible. L’entreprise peut également prendre en charge ce bilan ou vos collaborateurs peuvent utiliser leur Compte Personnel de Formation (CPF) pour le réaliser.

De plus, réaliser un bilan de compétences est relativement rapide puisqu’il demande en moyenne 24 heures de travail. Ces dernières peuvent être réparties sur deux ou trois mois.

Bon à savoir : réaliser une cartographie des compétences de votre entreprise vous aidera à identifier les compétences nécessaires à chaque collaborateur. Vous pourrez ainsi les guider dans l'identification des compétences qu'ils doivent développer pour leur carrière. 

Nous allons à présent aborder le dernier élément évoqué à savoir le Compte Personnel de Formation.

Tout savoir sur le compte personnel de formation

Qu’est-ce qu’un Compte Personnel de Formation ?

Le Compte Personnel de Formation (CPF) remplace depuis le 1er janvier 2015 le Droit Individuel à la Formation (DIF) concernant le secteur privé.

Le CPF est à disposition de toutes les personnes actives. Ce compte permet de cumuler et d’acquérir des droits de formation pour se former tout au long de sa carrière professionnelle.

Au fur et à mesure des années travaillées d’un salarié, ce dernier, s’il est éligible au CPF, perçoit entre 500 et 800€ sur son CPF. Ces droits lui permettent ensuite de financer des formations.

Une entreprise n’a aucun droit de regard sur le CPF de ses salariés, contrairement au DIF. Un salarié peut donc décider, de son propre gré, de se lancer dans un projet de formation via son Compte Personnel de Formation.sans même en avertir l’entreprise.

 

Quels sont les objectifs du Compte Personnel de Formation ?

Plusieurs objectifs peuvent être assimilés au Compte Personnel de Formation, en voici 5 exemples :

  1. Réaliser un bilan de compétences.
  2. Acquérir une qualification : diplôme, titre professionnels.
  3. Développer ses compétences dans un domaine précis.
  4. Monter son dossier dans le cadre d’une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).
  5. Créer ou reprendre une entreprise.

Concernant le bilan de compétences, des financements sont possibles via le Compte Personnel de Formation (CPF), voyons cela dans la partie suivante.

Tout connaître sur : Les exemples de bilan de compétence adaptés à votre entreprise ! 

Qui est concerné par le financement du bilan de compétences avec leur CPF ?

Le principal avantage du financement du bilan de compétences via un Compte Personnel de Formation est qu’il est ouvert à toute personne active.

En effet, quelle que soit la situation contractuelle de vos collaborateurs (CDI, CDD, intérim, freelance), ces derniers sont tout à fait autorisés à réaliser un bilan de compétences via leur CPF. Il en est de même pour les demandeurs d’emploi.

De plus, il est important de rappeler que cette démarche est personnelle et qu’elle ne nécessite pas l’amont de l’entreprise. Toute personne souhaitant se réorienter, développer ses compétences ou changer de voie pourra le faire. Le Compte Personnel de Formation (CPF) est ouvert et n’attend que ça.

GlobalExam : la formation qui boost les compétences professionnelles

Comment financer son bilan de compétences et son CPF ?

Depuis novembre 2019, le site internet et l’application moncompteformation.gouv.fr, fondés par le gouvernement, sont accessibles.

Ils ont pour but de faciliter l’accès aux formations étant donné que les budgets de formations confiés aux Organismes Paritaires et Collecteurs Agréées (OPCA) n'étaient pas totalement utilisés.

Comme évoqué précédemment, un bilan de compétences dure en moyenne 24 heures. Ce dernier est divisé en 3 grandes étapes :

Etape 1 :
Un entretien individuel

Il a pour objectifs de définir les besoins de la personne, de présenter les conditions de déroulement du bilan ainsi que d’explorer déjà quelques pistes d’évolution professionnelle.

Etape 2 :
Une étape d’investigation

Elle permet d’analyser les aptitudes, compétences et envies de la personne. Cette étape est accompagnée d’outils comme des tests de personnalité ou des questionnaires de situations professionnelles.

Etape 3 :
Une conclusion

Lors de cette dernière étape, une synthèse est remise à la personne qui vient de faire son bilan. Elle reprend le projet et met en avant des étapes à suivre pour atteindre les objectifs de la personne.


Enfin, il est important de prendre en compte que le Compte Personnel de Formation (CPF) permet de compléter les dispositifs de financement du bilan de compétences. On peut retrouver ici les dispositifs suivants : le Plan de formation, l’autofinancement ou encore le Congés Individuel de Formation (CIF).

Pour conclure, un bilan de compétences est tout à fait compatible avec un Compte Personnel de Formation (CPF) pour toute personne active.

Le bilan de compétences à pour but de mieux comprendre ses compétences professionnelles et personnels via différentes analyses et de mettre en place un projet de formation en cas de besoin.

Le Compte Personnel de Formation (CPF) permet de cumuler et d’acquérir des droits de formation professionnelle pour se former tout au long de sa carrière professionnelle. Il est donc tout à fait adéquat pour réaliser un bilan de compétences financé à 100% et ainsi se lancer dans une nouvelle étape de sa vie professionnelle.

Demander une démo
Les rédacteurs de GlobalExam

Article rédigé par Les rédacteurs GlobalExam

Experts de la formation linguistique, formateurs et enseignants, notre équipe de rédacteurs partage avec vous notre passion ! Vous avez aussi des questions, conseils ou messages ?
Dites-nous tout !

9 décembre 2021

How can e-learning enhance your training programmes?

S'inscrire

Envie d’en savoir plus ?

Demander une démo