<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id={your-pixel-id-goes-here}&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Demander une démo

Formation digital learning : une solution adaptée à vos équipes

Digital learning : bonnes et mauvaises pratiques

 

 

Devenu incontournable, le digital learning est un bon moyen de former vos équipes. Cependant le sujet est si vaste et abstrait que parfois, on s’y perd. Bien choisir son accompagnement et son outil de formation est primordial. On vous aide à faire votre choix dans la nébuleuse des nouvelles tendances d’aujourd’hui.  

 

Qu’est-ce que le digital learning ?

Le digital learning est un moyen de se former et d’acquérir de nouvelles compétences d'anglais en ligne et en totale autonomie. 

Le digital learning est un moyen pratique d’obtenir les outils et les modules nécessaires à la mise en place de votre formation en présentiel. Des outils sont mis à votre disposition afin de vous aider dans la conception de vos supports et parcours de formation. Vous pourrez choisir des scénarios, des approches et des formats différents en fonction de vos envies mais aussi des affinités et des besoins de vos équipes. C’est le point d’équilibre entre l'humain et la technologie, les deux mondes en harmonie au service de votre entreprise.

 

Pourquoi utiliser le digital learning ?

Le digital learning permettra à vos formations d'être encore plus efficaces au regard de la quantité et la qualité des contenus de formations qui sont mis à votre disposition.

Là où vos recherches vous font perdre un temps fou, la formation en e-learning met l’équivalent d’une encyclopédie à votre disposition. La mise en place d'une plateforme d'e-learning répond à vos besoins, tant en termes de contenus que de supports. Optimiser la performance d’une entreprise passe par celle de ses salariés.

La formation en anglais de vos collaborateurs leur permet d'apprendre à tout moment, en fonction des besoins qui selon le secteur, évoluent à toute vitesse,  se fait nécessaire voire incontournable. C’est ainsi que la digitalisation des formations devient indispensable.

digital learning

Comment former avec le digital learning ?

Le MOOC

Le MOOC est généralement proposé par des écoles ou des universités, gratuitement. C’est la particularité du MOOC, il est open source donc gratuit pour tous. Accessible depuis un ordinateur, l’accès à un grand nombre de connaissances et de savoirs est en accès libre. Du fait de sa digitalisation, le nombre d'inscrits peut être important sans que cela ne pose de soucis de gestion. C’est une formation en ligne où l’on peut s’inscrire et visionner les cours à sa guise. L’apprenant est libre et autonome. De nombreux sujets sont abordés, on trouve de tout, même de la cuisine pour les cuisiniers amateurs qui souhaitent se perfectionner par exemple. 

 

Le micro-learning

Quand il s’agit de formation courte, on va penser au micro-learning car il s’agit de cours modulables concentrés sur l’essentiel. La durée des modules d’apprentissage en langue étrangère sont de l’ordre de 3 à 5 minutes maximum. Idéal sur tablette ou smartphone, le format se regarde rapidement et se "digère" plus facilement, rendant ainsi l'apprentissage plus dynamique et les résultats concrets dans un temps record.

Découvrez l'intérêt de l'e-learning pour les formations en langues.

 

Le social learning

Le social learning est un concept très intéressant mais peut sembler périlleux s’il n’est pas bien encadré. En effet il s’agit surtout de mettre à la disposition de tous, les savoirs de chacun afin d’enrichir le plus grand nombre. C'est-à-dire que par la mise à disposition d’outils tels que chat, messagerie instantanée, visioconférence ou réseau social, les collaborateurs vont échanger, partager et transmettre leur savoirs sur un domaine ou une problématique. Attention toutefois à ce que les contenus pédagogiques créés par les collaborateurs soient de bonne qualité et qu’une personne soit responsable de vérifier que la conception et la transmission se passent dans de bonnes conditions.

 

Les classes virtuelles

A contrario des solutions en ligne comme l’e-learning, l’apprenant n’est jamais en autonomie, excepté lors des travaux précisés comme tels. En effet la classe virtuelle reproduit à l’identique le contenu, le suivi et la dynamique d’une classe en présentiel, hormis que tout le monde se trouve à distance derrière son écran. En fait, il s’agit de pallier notamment aux problématiques de distance entre les participants, de règles sanitaires ou même de gestion de locaux qui seraient trop petits. La particularité est que la formation peut s'avérer moins coûteuse qu'une formation en présentiel puisque tout un tas de frais ne sont plus nécessaires. Mais l'autonomie et la rigueur demandées dans une formation en e-learning est ici allégée car l’accompagnement est total. Le formateur est présent virtuellement pour accompagner chaque équipe, à chaque étape.

Découvrez les classes virtuelles pour former vos collaborateurs en langues.

Comment choisir votre outil e-learning ?

Les bonnes et mauvaises pratiques du digital learning

Les bonnes pratiques

Il est nécessaire de:

  • Bien penser les objectifs recherchés et le chemin à prendre pour y arriver. De quelles compétences les équipes ont besoin pour arriver au but final ? Après s’être posé cette question, les choix des contenus et leurs qualités doivent être en adéquation avec les objectifs de formation et de l’entreprise.

 

  • Imposer un certain rythme de travail en proposant des deadlines de rendu d’exercices par exemple. Dans le cas contraire, on prend le risque d’une certaine errance de la part des collaborateurs, qui pensant avoir le temps, finiront par le perdre et se perdre par la même occasion. Une certaine discipline doit être encouragée pour permettre à tous de structurer ses apprentissages.

 

  • Ne pas oublier que l’élément le plus important de la formation est l’apprenant et non le contenu. Il faut savoir s’adapter à l’apprenant, le guider, l’accompagner pour le révéler en quelque sorte. 

 

  • Veiller au dynamisme de la formation. Une formation en présentiel ne se transpose pas en distanciel sans aménagement. Le rythme, les activités, les interactions sont différentes bien que toujours indispensables. La communication et l’énergie n'échapperont pas aux collaborateurs et joueront considérablement sur leur investissement dans la formation. Une certaine interactivité, voire immersion, est plus que recommandée pour captiver vos équipes.

 

  • Évaluer les compétences et les connaissances régulièrement, vous éviterez ainsi les décrochages intempestifs. Et cela permet aussi d’adapter ses modules de formation en fonction du rythme et des difficultés rencontrées par les collaborateursau cours de leur formation.

 

Les mauvaises pratiques

Il faut éviter de:

  • Bâcler sa recherche. L’offre est substantielle, il faudra cependant prendre le temps de bien choisir votre formation en digital learning, celle qui vous convient le mieux autant dans sa structure que dans son contenu. En effet, la qualité des contenus et le confort de vos équipes, par rapport à vos objectifs de formation, doivent être en parfaite adéquation.

comment définir les objectifs de sa formation ?

  • Ne pas proposer de retour à vos collaborateurs. Ils doivent pouvoir interagir avec le formateur afin de faire évoluer la formation. La communication et l'enrichissement réciproques sont autant de gages de qualité et d’engagement que l’on ne peut négliger surtout en formation digitale. La distance peut donner cette impression de désinvestissement. Le fait de participer à la structure même, donne un fort sentiment d’intégration.

 

  • Ne pas accorder trop d’importance à la théorie. La théorie c’est bien, mais la pratique et la scénarisation en immersion c’est mieux. Quoi de plus parlant qu’une mise en pratique. On retient mieux ce que l’on fait. L'apprentissage doit être transposable dans son monde réel ou son quotidien. Pensez bien à intégrer des activités en immersion et intégrez des situations concrètes d’enseignement.

 

  • Négliger la communication entre les participants. Si le présentiel a une certaine contrainte d'espace, il a cet avantage de permettre naturellement une communication entre les collaborateurs. Les savoirs et les apprentissages sont de facto mieux enregistrés. Par conséquent, il faut arriver à transposer ces moments de communication dans le digital learning et proposer des moments d'échanges par le biais d’activités, de chats, d’ateliers pratiques de groupe.

 

  • Ne pas prendre en compte les contraintes techniques qu’un collaborateurs est amené à rencontrer : de matériel, de connexion, d'appréhension de plateforme etc. C’est prendre le risque d’un désintérêt et d’un désinvestissement.

Les formations d'aujourd'hui permettent de se former, partout, tout le temps. Une certaine adaptation et rigueur sont, cependant, nécessaires au bon déroulement de vos modules. S’attacher à connaître ses objectifs de résultats et veiller au bien-être de ses collaborateurs sont des étapes indispensables à la bonne réussite de la formation en digital learning. Avec les bons outils et les bons accompagnants, la réussite de vos collaborateurs ainsi que la réalisation de vos objectifs d'entreprise sont à portée de clic.

Demander une démo
Les rédacteurs de GlobalExam

Article rédigé par Les rédacteurs GlobalExam

Experts de la formation linguistique, formateurs et enseignants, notre équipe de rédacteurs partage avec vous notre passion ! Vous avez aussi des questions, conseils ou messages ?
Dites-nous tout !

9 décembre 2021

How can e-learning enhance your training programmes?

S'inscrire

Envie d’en savoir plus ?

Demander une démo