<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id={your-pixel-id-goes-here}&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Évaluation certificative : des meilleurs résultats dans l'éducation

L'évaluation certificative pour de meilleurs résultats dans l'éducation

 

L’évaluation est présente à chaque étape de la formation, du parcours d’apprentissage. Elle constitue un curseur indispensable pour mesurer les performances, déterminer les acquis en termes de compétences et de connaissances, anticiper le passage des examens.

Dans cet article, vous saurez tout sur les évaluations certificatives :

Voici toutes nos explications.

 

Qu'est-ce qu'une évaluation certificative ?

L’évaluation certificative consiste à certifier institutionnellement les effets d’une action menée et considérée comme achevée. À la clé de l’évaluation certificative : la délivrance d'un diplôme après l’action de formation ; car en effet elle vise à vérifier que « les acquisitions visées par la formation ont été faites ». Qu’est-ce à dire ?

L’évaluation, on le sait, est un moment-clé dans l’apprentissage des élèves. C’est le moment d’évaluer leurs compétences et de juger si notre enseignement a porté ses fruits. C’est donc un moment décisif dans la formation ; on juge le niveau, on met une note.

C’est toujours un temps de réflexion, de stress, voire d’angoisse pour les élèves… et c’est évidemment bien pire lorsqu’il y a des enjeux forts à la clé ! Passer dans :

  • une classe supérieure,
  • obtenir un diplôme,
  • valider une année d’études,
  • etc.

L'évaluation certificative a ceci de particulier qu’elle vise à l’obtention d’un diplôme ou d’un certificat. Les épreuves de l’évaluation certificative se situent d’ailleurs la plupart du temps dans un hors-cadre du chemin de l’apprentissage. En effet, des examens sont organisés en fin de parcours, de manière officielle et bien souvent centralisée.

C’est-à-dire que l’institution organise à l’échelle nationale, régionale ou départementale des sessions d’examen, et tous les candidats planchent au même moment sur les mêmes épreuves. Il s’agit donc d’être au rendez-vous et en forme le jour J !

L’évaluation certificative juge des connaissances et compétences des candidats, des étudiants. Elle a pour but de vérifier les acquis de l’apprentissage et de la formation. À partir d’un référentiel de connaissances et de compétences attendues, les examinateurs ou correcteurs vont attribuer une note qui, au final, permettra de déclarer le candidat apte ou inapte à obtenir son diplôme ou sa certification.

C’est donc l’évaluation majeure dans le processus d’apprentissage, celle qui réunit les enjeux les plus importants pour les étudiants, car elle valide (ou non) tout un parcours de formation, et sanctionne un niveau. Le diplôme ou la certification ainsi obtenu est comme une reconnaissance de la part de l’institution, qui accorde à l’étudiant, au candidat, un document officiel attestant du niveau atteint et des compétences et connaissances acquises, validées, reconnues.

Quelle solution pour organiser vos evaluations a distance ?

L’évaluation certificative peut prendre deux grandes formes

D’une part, l’évaluation certificative est liée à la notion d’examen, de l’ordre du bilan : l’évaluateur doit, au terme d’un apprentissage, certifier la maîtrise des connaissances et/ou des compétences en vue de prendre une décision : au final, l’étudiant aura réussi… ou échoué. La décision de l’évaluateur recoupe également la question du classement des apprenants, classement qui s’établit sur la base de leur niveau de performance.

D’autre part, l’évaluation certificative est liée à la notion de concours, de l’ordre de la sélection : à la jonction de deux cycles d’apprentissage (l’un entièrement terminé, l’autre susceptible de s’ouvrir), l’évaluateur peut avoir à sélectionner un certain nombre de personnes pour une nouvelle filière de formation.

On le voit bien, lorsque l’évaluation certificative a des allures de concours, elle est d’autant plus angoissante pour les étudiants. Tout repose sur une bonne formation, une formation adéquate qui permet une préparation efficace, condition nécessaire pour affronter les épreuves dans les meilleures dispositions possible. Une bonne préparation permet d’être à l’aise avec les épreuves proposées, bien sûr, mais permet aussi, et peut-être même surtout, de gérer son stress et de connaître ses limites et ses besoins.

La différence entre l'évaluation diagnostique et certificative

La différence entre l’évaluation diagnostique et l’évaluation certificative

L’évaluation diagnostique et l’évaluation certificative se situent aux opposés au regard du parcours d’apprentissage. L’évaluation diagnostique se situe en amont. Elle permet de vérifier quelles sont les compétences et les connaissances des élèves ou des étudiants avant le parcours de formation en tant que tel, avant le déroulement de l’apprentissage.

Elle teste donc, en quelque sorte, le niveau de départ. C’est un moment important dans le déroulement de l’apprentissage, car elle permet d’adapter son enseignement au public que l’on a en face de soi. On pourrait croire que l’évaluation diagnostique vérifie les apprentissages antérieurs, et donc qu’elle fait le bilan des acquis.

Bien sûr, il y a de cela. Mais l’enjeu qui est le sien n’est pas tant de vérifier ce qui a été fait en fonction d’un référentiel de compétences attendues. Non, elle fait l’état des lieux de ce qui est déjà là afin d’amorcer quelque chose de nouveau. Il est donc bien question d’une évaluation qui ouvre à un parcours d’apprentissage, et non d’une évaluation qui permet de clore un parcours d’apprentissage.

L’évaluation certificative, elle, se situe en toute fin de formation, après ce parcours d’apprentissage. Elle fait le bilan de tout ce qui a été acquis, et d’une certaine manière fait le comparatif entre ce qui a été effectivement acquis et ce qu’il fallait acquérir. C’est dans ce différentiel que les écarts de note se jouent.

L’évaluation certificative est la conclusion et le terme d’un cycle d’apprentissage et n’ouvre sur rien d’autre de particulier, sauf à considérer que l’obtention du diplôme ou de la certification permet de s’inscrire à un niveau supérieur (qui ouvrira à un nouveau cycle d’apprentissage).

 

La différence entre l'évaluation formative et l'évaluation certificative

L’évaluation formative soutient le processus d’apprentissage de l’élève ou de l’étudiant. C’est-à-dire qu’elle vérifie, tout au long du parcours d’enseignement, que l’apprentissage se déroule convenablement. Tout ce qui n’est pas bien compris, acquis, assimilé, est réinvesti ensuite pour consolider les connaissances et les compétences encore fragiles.

L’évaluation formative est un outil de remédiation en permanence. Elle permet de faire des petits bilans réguliers et de revoir sa feuille de route si besoin. Elle permet donc de réguler au fur et à mesure les apprentissages et, surtout, les méthodes. C’est un peu comme un moment de concertation, de discussion, au cours duquel on met sur la table ce que l’on a compris ou ce que l’on n’a pas compris, pour avancer ensemble dans le bon sens.

L’évaluation certificative, au contraire, est un jugement en fin de cycle d’apprentissage, à la fin d’un cursus d’études. Il n’est plus le temps d’apprendre, il faut montrer, prouver ce que l’on sait, ce que l’on a acquis. C’est le temps :

  • du bilan,
  • du rapport,
  • de l’examen,
  • de la certification,
  • de l’attestation,
  • des crédits,
  • du diplôme,
  • etc.

C’est le temps de l’ultime jugement !

 

La différence entre l’évaluation sommative et l’évaluation certificative

Évaluation sommative et évaluation certificative sont souvent confondues. En effet, les deux peuvent parfois se recouper en partie, et, surtout, elles interviennent au « même moment ». Elles ne se situent pas dans le temps d’apprentissage, mais à la fin de ce dernier, après ce dernier. Elles visent non plus à accompagner la progression des élèves, mais à objectiver les acquisitions qui auront été faites au cours du temps d’apprentissage proprement dit.

C’est le moment de voir si les compétences qui auront été construites et mises en œuvre pendant la formation, si les compétences attendues en fin de parcours sont bien définitivement acquises par les élèves ou les étudiants. Dans les deux cas, c’est le moment du bilan.

L’évaluation certificative a ceci de particulier, on l’a dit, qu’elle a pour but, outre de vérifier les acquis attendus, de délivrer un diplôme ou une certification. L’enjeu est donc de taille. Ce n’est pas seulement le moment de la vérification, du jugement, mais surtout le moment de la reconnaissance, de la validation.

Le diplôme, ou la certification, permet de définir les contours professionnels des étudiants. C’est ce que l’on mentionne sur son CV, ce qui permet de déterminer :

  • son profil,
  • ses aptitudes,
  • ses compétences.

C’est donc un point saillant dans le parcours professionnel, mais aussi personnel bien sûr, de tout un chacun.

 

Évaluer pour mieux former avec la solution GlobalExam

L’évaluation : l’objet de toute notre attention chez GlobalExam

Il n’existe pas de bonne formation sans évaluations régulières, aux moments-clés du parcours. C’est pourquoi nous proposons des évaluations adaptées, et ce à toutes les étapes de la formation.

Au début de la formation

Nous proposons des tests qui indiquent le niveau de vos étudiants. Où en sont-ils ? Quelles compétences maîtrisent-ils déjà ? Que ne connaissent-ils pas encore ? Ces évaluations diagnostiques vous permettent de faire le point sur les prérequis et sur le chemin qui reste à parcourir. Vous aurez donc ainsi tous les éléments pour construire le parcours d’apprentissage adéquat, pour déterminer quels sont les objectifs à atteindre, et pour élaborer vos progressions didactiques et pédagogiques.

Au cours de la formation

Nous proposons des évaluations formatives qui permettent de mesurer les progrès effectués par vos étudiants, mais aussi qui permettent de mettre en exergue toutes leurs difficultés, tous les points qu’ils ne maîtrisent pas encore. Ce sont là des outils précieux pour avancer efficacement dans la formation, et pour recourir à des remédiations si nécessaire.

En fin de formation

Nous procédons systématiquement à la validation des compétences de vos étudiants à la fin de leur parcours de formation. Les évaluations sommatives sont un moment de vérité : les objectifs ont-ils été atteints ? Reste-t-il des difficultés, des zones d’ombre ? Les compétences attendues sont-elles acquises ? Les étudiants sont-ils prêts pour les examens auxquels ils se préparent ? Quel score peuvent-ils espérer obtenir lors de leurs épreuves ? Grâce à ces évaluations, vous pourrez faire le bilan, et éventuellement procéder à des réajustements précieux de dernière minute !

Les examens blancs

Dans le cadre de la préparation aux certifications, nous proposons des examens blancs qui placent les étudiants dans les conditions réelles des examens officiels. Les contenus reprennent ce qui est proposé lors des tests, les scores sont calculés de la même manière, le temps imparti pour réaliser les exercices sont les mêmes que le jour J. Nos examens blancs donnent lieu, bien sûr, à des corrections précises et à des bilans de compétences détaillés.


Vous savez maintenant tout ce qu’il y a à savoir sur les évaluations certificatives… et vous savez que GlobalExam est à vos côtés pour préparer efficacement vos étudiants et les aider à avoir de meilleurs résultats.

Demander une démo
Les rédacteurs de GlobalExam

Article rédigé par Les rédacteurs GlobalExam

Experts de la formation linguistique, formateurs et enseignants, notre équipe de rédacteurs partage avec vous notre passion ! Vous avez aussi des questions, conseils ou messages ?
Dites-nous tout !

Envie d’en savoir plus ?

Demander une démo