<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id={your-pixel-id-goes-here}&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Demander une démo

Améliorez le niveau de compétence linguistique de vos apprenants

Améliorez le niveau de compétence linguistique de vos apprenants

 

Les avantages et les intérêts de développer une compétence linguistique sont divers et variés. Pour les accompagner dans leurs démarches et leurs projets, il convient de les aider à s'améliorer. En plus de notre plateforme, notre blog reste présent à vos côtés pour vous aider à faire progresser vos étudiants. 

C'est pour cela que nous avons choisi de rédiger cet article. Afin de vous :

Prêts pour la réussite de vos apprenants ? C'est parti !

 

Qu'est-ce qu'une compétence linguistique ?

Une compétence linguistique représente une aptitude, une capacité, une connaissance innée et inconsciente à s'exprimer dans sa langue maternelle ou dans une langue étrangère.

Elle regroupe aussi bien l'expression écrite et orale que la compréhension écrite et orale = les 4 compétences linguistiques. Autrement dit, une compétence linguistique implique l'expression, l'écoute, l'écriture et la lecture. 

Il est tout à fait possible d'améliorer et de progresser dans une compétence en anglais, par exemple. Pour la développer, il suffit de :

  • apprendre une langue étrangère,
  • regarder et écouter des films ou séries dans leur version originale,
  • se lancer dans des activités pédagogiques,
  • converser et pratiquer la langue étrangère choisie.

C'est grâce à ces techniques et ces méthodes que vos apprenants vont pouvoir collecter des leçons et des informations relatives à la langue.

Il est très facile pour eux de s'améliorer car ils sont sans cesse en contact avec une langue étrangère grâce au grand nombre de contenus accessibles au quotidien.

Si leur niveau de compétences professionnelles linguistiques est correct voire élevé, ils ont tout intérêt à évoquer leurs connaissances sur leur CV.

Pour aller plus loin : pour augmenter le niveau de langue de vos apprenants, n'oubliez pas de développer la compétence pragmatique en anglais ou dans la langue d'apprentissage.

Comment évoquer le niveau de langue dans un CV ?

Sur le plan professionnel, il peut être intéressant voire important pour vos apprenants d'intégrer une rubrique « langues » au sein de leur CV. En incluant tout d'abord leur langue maternelle, ils peuvent ensuite expliquer quelles autres langues ils maîtrisent et à quel niveau.

Si certains veulent développer davantage leurs connaissances et compétences linguistiques sur leur CV, vous pouvez les conseiller en leur disant qu'ils peuvent tout à fait noter le nom de la certification de langue qu'ils ont obtenu ainsi que leur résultats.

Par exemple, si un apprenant a réussi son TOEIC, il peut mentionner 860/990 au TOEIC sur son CV.

Si à l'inverse, un apprenant n'a pas obtenu de certification, il existe d'autres solutions. Il a tout autant d'intérêt à noter son niveau de langue comme celui indiqué sur les langues du CECRL (cadre européen commun de référence pour les langues) du niveau de compétence en anglais sur un CV.

Ainsi, si votre apprenant détient par exemple un niveau B2 en compétence professionnelle de langue anglaise, il est tout à fait possible de le mentionner tel quel dans la rubrique « langues » ainsi que sa signification. Pour le niveau B2, il parlera de niveau indépendant avancé.

Vous êtes responsable de formation en entreprise ? Consultez notre article sur le développement des compétences en anglais en entreprise.

Comment indiquer le niveau de compétence linguistique sur un cv ?

Quels sont les niveaux de langues ?

Comme nous vous l'avons expliqué précédemment, le niveau CECRL a mis en place des niveaux et des maîtrises de compétence en langue en commun pour la France et pour beaucoup d'autres pays. 

Ce cadre a pour objectif d'offrir une base commune dans la conception des certifications et autres diplômes à tous ces pays. Les niveaux de référence obtenus lors d'une passage d'un certificat seront donc les mêmes pour tous. 

Mais quels sont donc ces niveaux ? Il en existe 6 niveaux : C2, C1, B2, B1, A2 et A1. Chacun correspond à une maîtrise précise.

Le niveau A1 est un niveau élémentaire

L'apprenant est en phase de découverte, ce qui signifie qu'il comprend des expressions du quotidien et des énoncés très simples. Il est capable de se présenter, de répondre à des questions basiques comme « d'où viens-tu ? », « où vis-tu », « quel âge as-tu ? », etc... Il arrive à communiquer avec son interlocuteur si ce dernier s'exprime simplement et lentement.

Le niveau A2 correspond à un niveau intermédiaire

 

Un apprenant qui détient ce niveau arrive à comprendre des phrases isolées concernant la vie quotidienne, des sujets familiers ou des habitudes (informations personnelles, travail, environnement actuel, famille...). Il arrive également à s'exprimer sur des besoins immédiats sur ces différents sujets.

Le niveau supérieur, B1, est un niveau plus indépendant

Lorsque le langage est clair et standard, un niveau B1 est parfaitement apte à faire des phrases et à parler de manière simple et cohérente sur des sujets familiers comme l'école, les loisirs ou le travail. Il est également capable de se débrouiller lors d'un voyage pour comprendre et discuter. Il peut s'exprimer sur un projet, un rêve ou des idées.

Nous avons ensuite le niveau B2, un niveau avancé

Le niveau de compréhension et de communication est beaucoup plus spontané. Un apprenant de ce niveau peut comprendre des textes complexes ou des discussions techniques. Il est aussi plus facile pour lui d'émettre un avis et de converser avec un interlocuteur natif.

Le niveau autonome, dit C1

Le niveau C1 est le niveau d'expression et de compréhension courant et spontané.

L'apprenant ne cherche plus ses mots, il comprend des textes longs et complexes. Il s'exprime de manière structurée, claire et efficace sur divers sujets, que ce soit sur un plan social, professionnel ou académique.

Le niveau C2 correspond à une maîtrise de la langue

L'apprenant comprend sans aucun effort et arrive même à distinguer les nuances de sens dans des textes ou des discussions complexes. Il s'exprime spontanément et correctement sans aucune difficulté. On peut dire que l'apprenant est bilingue s'il détient ce niveau.

Quels sont les tests de niveau de compétence linguistique ?

Voici une liste exhaustive des certifications de niveaux de compétences linguistiques les plus répandues : 

Langues Certifications Descriptions

Anglais

TOEIC

Il existe 3 types de tests du TOEIC : 

  • Listening & Reading,

  • Speaking & Writing,

  • Brige.

La durée du test et les épreuves sont différentes d'un type de test à un autre. Le TOEIC permet de valider un niveau de compétence linguistique de A1 à C1.

TOEFL

Cette certification comprend 4 types de test :

  • TOEFL IBT (en ligne),
  • TOEFL IPT (sur papier),
  • TOEFL Junior,
  • TOEFL Primary.

Elle permet de mesurer un niveau linguistique de A2 à C1.

IELTS

2 types de tests sont réalisables : 

  • IELTS General Training,
  • IELTS Academic.

Cet examen évalue le niveau de A1 à C2 dans un contexte scolaire.

Linguaskill

Ce test s'adapte aussi bien aux étudiants qu'aux personnes travaillant. En effet, le Linguaskill propose 2 types d'examens :

  • Linguaskill Business,
  • Linguaskill General.

Ainsi, cette certification permet de certifier un niveau de compétence linguistique dans un milieu académique ou professionnel.

Bright Anglais

Cette certification évalue le niveau de compétence d'anglais dans un milieu professionnel.

Il certifie du niveau linguistique A1 à C2.

Français

DELF/DALF

Ce test de français permet de valider un niveau de A1 à C2 (DELF : A1 à B2 et DALF : C1 et C2).

TCF

La certification du TCF est proposée par l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Elle évalue le niveau de compétence générale en français.

TEF

Ce test de niveau est passé pour plusieurs démarches :

  • intégrer une université,
  • obtenir une nationalité française ou suisse,
  • obtenir une carte de résident en France,
  • immigrer vers le Canada et/ou le Québec.

Espagnol

DELE

L'examen DELE est nécessaire pour les personnes souhaitant travailler ou étudier dans un pays hispanophone.

Bright Espagnol

Ce test évalue et justifie le niveau de compétence professionnelle en espagnol. Allant du niveau A1 à C2.

Allemand

WiDaf

La certification WiDaf est nécessaire pour les personnes non-germanophones d'un niveau avancé.

Bright Allemand

Ce test mesure le niveau de compétence de compréhension de la langue allemande. Il est aussi bien adapté à un contexte académique ou professionnel.

Chinois

HSK

L'examen HSK évalue les 6 niveaux de compétence du CECRL. Il est recommandé pour les personnes souhaitant étudier en Chine.

Comment reconnaître un registre de langue ?

Il existe au total 3 registres de langue : familier, courant et soutenu. Pour les distinguer, la grammaire, le vocabulaire et les tournures de phrases vont être différents pour ces 3 registres.

Pour le langage familier, l'utilisation du « tu » et du « on » est très habituelle. Les abréviations sont également souvent utilisées (« pro » vient remplacer « professionnel » par exemple).

Les négations ont tendance à disparaître à l'oral (« j'ai pas faim »). Et le langage vulgaire est de mise. Cependant ce dernier est négatif car souvent insultant et blessant.

Dans le langage familier, nous retrouvons le langage argotique, ou argot. C'est un vocabulaire propre à un groupe ou à une région qui partagent les mêmes intérêts. Par exemple, les geeks disposent de leur propre langage argotique (« les rencontres IRL », « le fail d'un contrôle ou d'un exercice » par exemple).

Le langage courant est le langage le plus utilisé dans la vie de tous les jours, que ce soit en famille, entre amis, au travail ou dans la vie extérieure. Ce langage est celui qui est enseigné dès le plus jeune âge. On parle ainsi d'un langage neutre. Les phrases sont simples et courtes, l'utilisation du « tu » et du « vous » est habituelle.

Pour terminer, il existe le langage soutenu dont le vocabulaire est plus complexe. Le « vous » est fréquemment utilisé. Et les questions sont inversées.

Par exemple, au lieu de demander « tu as quel âge ? », le langage soutenu préfère « quel âge as-tu ? ». La littérature française affectionne particulièrement le langage soutenu.

Son vocabulaire est riche, parfois rare et elle utilise le passé antérieur et le passé simple. 

 

Vous savez désormais tout sur les compétences linguistiques. À vous maintenant d'aider vos apprenants à s'améliorer et à progresser !

Découvrez également :

Demander une démo
Les rédacteurs de GlobalExam

Article rédigé par Les rédacteurs GlobalExam

Experts de la formation linguistique, formateurs et enseignants, notre équipe de rédacteurs partage avec vous notre passion ! Vous avez aussi des questions, conseils ou messages ?
Dites-nous tout !

9 décembre 2021

How can e-learning enhance your training programmes?

S'inscrire

Envie d’en savoir plus ?

Demander une démo